03/11/2008

le vampirisme et l'église

DSCF0003

 

Au XIIe siècle, les vampires étaient censés être si nombreux en Angleterre qu'ils étaient brûlés pour calmer la passion populaire.

Le vampirisme était pour l'Église catholique (et pour Dom Calmet en particulier) un sujet sérieux et politique (à la manière de la Bête du Gévaudan). Les âmes des morts ont trois alternatives : Paradis, Enfer ou Purgatoire. Or le vampire est un mort qui ne se retrouve dans aucune de ces trois catégories, puisque c'est une âme qui erre sur Terre. Sa simple existence remet donc en cause le dogme catholique et donc la puissance de l'Église.

extrait de http://fr.wikipedia.org/wiki/Peur_des_vampires

16:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : halloween |  Facebook

Commentaires

*oo* Je me demande sur base de quoi quelqu'un était considéré comme un vampire...je n'aurais pas aimé vivre à cette époque ;-)
Bisous Jilou, belle soirée !

Charmante comme tout, la momie ;-)

Écrit par : Loo | 03/11/2008

Répondre à ce commentaire

Yende!!! Awel Jilou, tu fréquentes "Pitje la mort" et ses amis maintenant!!!Moi, je préfère les bons vivants,newo...

Écrit par : andré peeters | 04/11/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.