18/02/2009

Un Amour de ...

Amour de Coccinelle

 

Un amour de coccinelle (The Love Bug) est un film réalisé par Robert Stevenson sorti en 1968. Il appartient à la Saga de la Coccinelle, dont c'est le premier épisode.


Jim Douglas est un pilote
automobile qui aligne les défaites et commence à perdre de l'argent. Il vit chez un ami mécanicien se nommant Tennessee Steinmetz alias Sérafin qui revient d'un séjour au Tibet chez des moines. Pour continuer sa carrière de pilote, Jim Douglas a besoin d'une voiture mais il manque d'argent.

un-amour-de-coccinelle-19085
En allant chez un concessionnaire automobile de luxe, il rencontre une certaine Carole. Dès que le propriétaire, Peter Thorndyke, remarque que Jim Douglas n'a pas les moyens, la
Volkswagen Coccinelle, une voiture vivante, sort du garage par l'arrière et suit Jim sur le chemin du retour. De retour chez le concessionnaire, Jim Douglas rachète la voiture sur la proposition de Carole à bas prix pour que Peter Thorndyke s'en débarrasse. Mais les essais de Jim sont décevants, la voiture ne réagit pas comme il faudrait et il veut la revendre.

Carole et Jim
Carole annule son dîner de fiançailles avec Peter Thorndyke pour essayer la voiture et subit les mêmes réactions, la Coccinelle emmenant même Carole et Jim en balade à la campagne en bloquant les portes. Jim Douglas remarque que la Coccinelle est très rapide et décide de faire de la compétition avec elle.

Doté du célèbre n° 53 et avec son caractère rapide, la voiture rebaptisée Choupette est prête à gagner. Maintenant Choupette va affronter la dure loi de la compétition contre Peter Thorndyke, qui est épaulé par son fidèle assistant Havershaw.

 

Herbie  http://fr.wikipedia.org/wiki/Un_amour_de_Coccinelle

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : bruxelles in love |  Facebook

Commentaires

Tu as fait une sortie avec Choupette ?

Bonne soirée, Jilou.
jj@+

Écrit par : Jean Jacques | 18/02/2009

Répondre à ce commentaire

Bonsoir la capitale Fait-il aussi froid chez toi qu'ici? -6° cette nuit et on nous annonce -10° celle-ci...Brr!
J'aimais bien ce film, original et révolutionnaire à l'époque de ma jeunesse...lol
Que cette seconde partie de semaine te soit agréable autant que possible. Bisous. Soledad.

Écrit par : SOLEDAD | 18/02/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.