24/04/2009

la Calotte

la Calotte

 

La calotte est le couvre-chef caractéristique des étudiants des universités d'obédiance catholique en Belgique.

Librement inspirée du colback de grande tenue adopté par le corps des Zouaves pontificaux dans les années 1860, la calotte est une toque cylindrique, dont le calot est de velours et la couronne d'astrakan

 une version de l'histoire de la calotte: Edmond Carton de Wiart, protagoniste de la fondation de Société Générale catholique des étudiants bruxellois, étudiant en droit dans la ville de Leuven, utilisa ce chapeau pour patiner sur un étang en hiver. Quelques jours après, une sorte de mode s'était installée et de plus en plus d'étudiants portaient le même chapeau. Au XIXe siècle siècle, la calotte était l’apanage de l’étudiant catholique (le « calottin »), alors que la penne était celui de l’étudiant libéral (le « gueux »). À cette époque, les agressions entre les deux groupes d’étudiants étaient légion. La calotte est restée le signe distinctif des étudiants catholiques. La fin des années 60 aurait pu sonner la mort de la calotte pour les étudiants de l'UCL en raison des courants de pensée hérités de mai 68 et de la scission de l'UCL et de la KUL. Tombée en léthargie, ce sont les Ordres (corporations étudiantes) et quelques régionales qui firent office de conservatoire et qui permirent le renouveau de la calotte au début des années 80

http://dictionnaire.sensagent.com/Calotte%20(Belgique)/fr-fr/

les Students

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

Commentaires

Kikou Jilou je trouve çà beau moi ces petits chapeaux
Encore un vendredi qui passe mais je ne me lasse pas de venir te souhaiter un merveilleux week-end le coeur plein de bisous affectueux pour toi. Belle semaine avec le soleil.
A la prochaine
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 24/04/2009

Répondre à ce commentaire

quand j'étais aux études je n'ai pas beaucoup "guindaillé"...quand je rentrais j'aidais mon père et restais "en famille" pour d'autres choses plus intéressantes... je ne suis pas avocat, docteur, architecte ou tout autre "bien vu " dans la société....mais je ne regrette pas...
"pauvres" étudiants qui deviendront peut-être riches ministres !!!

Écrit par : alain | 24/04/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.