01/04/2011

les vanités du Ginkgo, Christine Mawet

Vanités.JPG

 

Dans de petite sépultures transparentes, des feuilles de ginkgo cousues finissent leur vie dans des chromatismes et des formes aléatoires. Les feuilles se dessèchent, se contractent, quittent leur tranquille horizontalité pour se dresser vers le ciel, se recroqueviller et subir d'imprévisibles transformations...

 

Ginkgo.JPG

 

De disparition en effacement, l’artiste a fini par broder sur des feuilles mortes de ginkgo, assemblées deux par deux. D’une mort végétale naît alors une vie nouvelle, forcément éphémère. Tandis que toute vie se retire, les feuilles désormais indissociables se dessèchent, se contractent, quittent leur tranquille horizontalité pour se dresser vers le ciel, se recroqueviller, créer d’étonnants paysages miniatures… L’artiste les assemble alors une nouvelle fois. Les posant côte à côte, elle crée d’étonnants paysages photographiques de fin du monde. Horizon désert d’après l’apocalypse, d’où la vie pourrait bien resurgir une fois encore.

Mawet.jpg

Née à Rocourt en 1971, Christine Mawet est diplômée de La Cambre en design textile et diplômée de l’IHECS en communications sociales. Elle développe depuis plusieurs années un travail associant création textile, dessin, photographie et installation.

http://www.festival5saisons.org/

07.jpg

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (0) | Tags : liège et sa région |  Facebook

Les commentaires sont fermés.