07/08/2009

Florence Fontel

 

 Artiste

Florence Fontel

Florence est fille de troubadour. Son père, ami de Léo Ferré chantait à la grande époque. Florence reprend le flambeau tant sur scène que dans la rue. « Fille de troubadour » est d’ailleurs le titre d’une de ses très belles chansons.

Florence défend la vraie chanson française. Soyez curieux, venez écouter les inédits et les classiques de son répertoire (elle interprète également, Piaf, Barbara , Léo ferré…, ) et chante aussi en espagnol.

http://www.florencefontel.com/

Musicien de Rue !

06/08/2009

Artistes de Rues

Artistes de rues

 

ESPACES SPECULOOS

Le centre animé en été par l'Espace Speculoos

L'asbl "Espaces spéculoos", subventionnée par la Ville de Bruxelles, est née en 2001 avec l' objectif principal de favoriser
les arts de la rue dans le centre de Bruxelles à l'instar d'autres grandes villes comme Barcelone ou Paris.
Ainsi, pendant tout l'été, de juillet à septembre, artistes jongleurs, comédiens, acrobates, musiciens, magiciens, danseurs... déambulent dans le centre historique pour présenter leurs numéros à une foule de Bruxellois et de touristes belges et étrangers

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

24/04/2009

la Calotte

la Calotte

 

La calotte est le couvre-chef caractéristique des étudiants des universités d'obédiance catholique en Belgique.

Librement inspirée du colback de grande tenue adopté par le corps des Zouaves pontificaux dans les années 1860, la calotte est une toque cylindrique, dont le calot est de velours et la couronne d'astrakan

 une version de l'histoire de la calotte: Edmond Carton de Wiart, protagoniste de la fondation de Société Générale catholique des étudiants bruxellois, étudiant en droit dans la ville de Leuven, utilisa ce chapeau pour patiner sur un étang en hiver. Quelques jours après, une sorte de mode s'était installée et de plus en plus d'étudiants portaient le même chapeau. Au XIXe siècle siècle, la calotte était l’apanage de l’étudiant catholique (le « calottin »), alors que la penne était celui de l’étudiant libéral (le « gueux »). À cette époque, les agressions entre les deux groupes d’étudiants étaient légion. La calotte est restée le signe distinctif des étudiants catholiques. La fin des années 60 aurait pu sonner la mort de la calotte pour les étudiants de l'UCL en raison des courants de pensée hérités de mai 68 et de la scission de l'UCL et de la KUL. Tombée en léthargie, ce sont les Ordres (corporations étudiantes) et quelques régionales qui firent office de conservatoire et qui permirent le renouveau de la calotte au début des années 80

http://dictionnaire.sensagent.com/Calotte%20(Belgique)/fr-fr/

les Students

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

06/04/2009

le "Point Zéro"

Halles St Géry

 

Légende ou réalité ? Sous la haute toiture des Halles Saint-Géry trône un imposant pylône de pierre bleue. Il est supposé être le 'point zéro' à partir duquel se mesurent toutes les distances de Bruxelles. En tous cas, le site de ces anciens îlots en pleins marécages ont vu le début du peuplement de la ville, il y a 1000 ans

Depuis 1999 les Halles Saint-Géry sont occupées par un centre d’information consacré au patrimoine bruxellois et à la qualité de vie de ses habitants. De nombreuses expositions et différents évènements y sont organisés.

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

04/04/2009

Bozar

Salle Horta

 

dans le cadre de "PRINTEMPS TURIN/ITALIE" une installation monumentale de l'artiste contemporain Maurizio Cattelan provenant des collections du Musée Castello di Rivoli de Turin. Son installation, un olivier enraciné dans un énorme bloc de terre, fétichisé comme un objet d'art, est l'affirmation d'un regard ironique et presque surréaliste sur l'art contemporain et l'institution muséale

Maurizio Cattelan
Maurizio Cattelan, un des artistes contemporains les plus en vue aujourd'hui, a fait du détournement et de la provocation une caractéristique inhérente de sa démarche artistique

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

01/04/2009

le Noordzee, Mer du Nord

Noordzee

 

Sur l'un des coins de la place Sainte-Catherine, La Mer du Nord est à la fois une poissonnerie et un traiteur. Mais depuis le lancement du Fish Bar, c'est aussi devenu un endroit où l'on aime s'arrêter le midi pour déguster une soupe de poisson, une moule parquée, des caricoles ou autres poissons frais à la plancha, accoudé au bar extérieur. Adapté aux saisons, ce qu'on y mange est composé sur place en fonction des arrivages. Idéal pour combler un petit creux...

http://www.seetiz.be

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

31/03/2009

la Centrale électrique

Centrale électrique

 

Située au 44 de la place Sainte-Catherine, avec une vitrine au 13, rue Sainte-Catherine, ce bâtiment semi-industriel de 1000 m2 qui fut la première centrale électrique de la Ville (1901-1903) traduit la volonté de la Ville de Bruxelles d’inscrire l’art actuel dans ses perspectives culturelles.

La 1re centrale électrique de Bruxelles fut construite en 1892-1893 dans la rue Melsens. Elle comprenait 2 machines à vapeur et alimentait un réseau de courant continu. Les besoins en électricité augmentant, il fallut renforcer la centrale secondaire située rue de Louvain et rue de la Vanne. Vers 1901, l'architecte Devreux fut chargé de l'agrandissement et de la modernisation de la 1re centrale. On construisit une nouvelle salle de machines à front de la rue Melsens, ainsi qu'un bâtiment qui donne sur la place Sainte-Catherine et que l'on peut toujours admirer. Au même moment, un grand bâtiment fut érigé rue Sainte-Catherine, afin d'abriter les locaux administratifs de la centrale. Les ateliers étaient regroupés à l'intérieur de l'îlot et reliaient la salle des machines aux bureaux.

cette ancienne centrale électrique des années 1900 a été transformée en centre d’art contemporain. Ce bâtiment de briques rouges consacre aujourd’hui ses 1000 m2 à la création et aux nouvelles tendances artistiques.

http://www.brupass.be

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

11/02/2009

Bruxelles, Hotel de ville

hotel de ville, Bruxelles

 

Le bombardement de 1695 détruit l'intérieur de l'Hôtel de Ville.
Au début du XVIIIe siècle, construction d'une aile arrière et la nouvelle cour intérieure est ornée de deux fontaines dédiées à la Meuse et l'Escaut (1715).

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

23/01/2009

l'Art Nouveau de Horta

style Horta

 

Horta observe la nature et les animaux dans les moindres détails, les moindres mouvements. Ses courbes rappellent les mouvements du serpent et ses parois de verre reflètent les ailes des papillons. Tout en trouvant son inspiration dans la nature, il ne fait pas une imitation directe des formes naturelles. Les motifs dorés scintillent de tout leur éclat en fonction de l'éclairage mais aussi selon l'angle de vue. Assurément, Horta donne une nouvelle définition de la beauté en architecture

http://www.sden.org/jdr/rep-univ/rub/lien/horta/artnouv.htm

verrière Horta

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (6) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

22/01/2009

Wolfers, le style Horta

Horta

 

Le style d'Horta manifeste de toute évidence un rejet des classiques et des répertoires historiques en introduisant des structures métalliques apparentes. Il a été influencé par Joseph Poelaert et son Palais de Justice où la pierre dissimule une architecture de fer et Ernest Jean Hendrickx, professeur à la Faculté Polytechnique de l'Université Libre qui réalise l'extension des bâtiments universitaires où il utilise de grandes quantités de métal apparent

http://www.sden.org

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (3) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

21/01/2009

Wolfers, déco Horta

magasin Wolfers

 

Horta comme tous les architectes Art Nouveau crée le meuble qui convient parfaitement à l'architecture du bâtiment. Cette minutie du détail se vérifie ici : un jour, Armand Solvay arrive chez Horta en colère et le somme d'achever sans délai sa maison : il suffit d'acheter dans le commerce les tapis et les lustres qui manquent encore. Ils partent ensemble faire les boutiques, et Solvay doit finalement se rendre à l'évidence : seul un objet dessiné par Horta peut se marier avec le reste de son intérieur

http://www.sden.org/jdr/rep-univ/rub/lien/horta/artnouv.htm

Wolfers, déco

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

20/01/2009

Magasin Wolfers

Wolfers Horta

 

Dans les années 60, la Kredietbank, nouvellement propriétaire, transforma l’intérieur du bâtiment en bureaux… Quarante ans plus tard, la banque a réaménagé le rez-de-chaussée en y intégrant l’escalier conçu par Horta.

Magasin Wolfers

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (8) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

19/01/2009

les magasins Wolfers

Magasin Wolfers

 

Maison datant de 1906, exécutée d'après les plans de V. Horta.

L’Art Nouveau a connu, au tournant du 20e siècle, son heure de gloire dans l’ensemble de l’agglomération bruxelloise. Le centre de la capitale belge n’est pas non plus dépourvu de réalisations du grand maître de ce style : Victor Horta. Relevons entre autres le Musée de la Bande dessinée, le Magasin Wolfers, l’Hôtel Frison.

 L’énorme immeuble Art nouveau (1909, arch. V. Horta) hébergeait les magasins, les ateliers, les bureaux et, tout en haut, un appartement pourvu d’une grande terrasse, à l’usage des frères Wolfers, célèbres orfèvres et créateurs de bijoux

on y entre ?

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (6) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

13/12/2008

le Coudenberg

DSCF0023

 

LE COUDENBERG EST FERME JUSQU’EN FEVRIER 2009
afin d’y effectuer des aménagements muséographiques

Le Coudenberg s’apprête à étendre magistralement sa surface visitable : 2000 m2 du B.I.P. (Bruxelles Info Place) dont 800m2 de surface d’exposition situés dans l’ancien hôtel d’Hoogstraeten accueilleront bientôt le musée du Coudenberg ; y sont présentées plus belles découvertes effectuées lors des différentes campagnes de fouilles qui ont jalonné l’histoire du Coudenberg ces 20 dernières années….

Ces nouvelles surfaces d’exposition (permanente et temporaire) compléteront la découverte du site archéologique du Coudenberg qui sera lui aussi étendu et réaménagé.

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (3) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

12/12/2008

la rue Isabelle

DSCF0021

 

Ces fouilles ont permis de dégager l' Aula Magna, la salle d'apparat où, à 15 ans, Charles-Quint monta sur le trône.

Six mètres sous le niveau du sol, on a retrouvé la rue Isabelle, les tours d'angle ainsi que des caves immenses qui constituent un trésor touristique resté bien caché. Une vaste dalle recouvre le site archéologique que l'on peut visiter

http://www.eurobru.com/visag030.htm

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

11/12/2008

Souterrains du Coudenberg

DSCF0020

 

Lorsqu'on parcourt, aujourd'hui, les caves et les souterrains, on y admire la science et le talent des architectes bruxellois d'autrefois. Le choix des pierres, leur taille, leur agencement, le charme des sculptures, c'est tout un univers disparu qui ressuscite, à la lueur des lampes, devant le visiteur émerveillé.

Place Royale
L'équipe du professeur Pierre Bonenfant (ULB, histoire de l'art) creuse sous la place depuis 1995.

http://www.eurobru.com/visag030.htm

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (6) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

10/12/2008

Sous la Place Royale

DSCF0019

 

Au XVIle siècle, les archiducs Albert et Isabelle améliorent encore le palais qui sera détruit par un incendie en février 1731.

Que faire des ruines du palais?

On les rasera en 1772 pour construire l'actuelle place Royale. Mais les architectes se retrouveront devant tout un réseau de caves et de souterrains.Ils en combleront plusieurs pour mieux assurer les fondations des nouveaux immeubles entourant la place.

C'est aujourd'hui pour Bruxelles, un patrimoine touristique qui, bien mis en valeur, est passionnant à visiter. On y voit les vestiges d'une superbe chapelle gothique, on parcourt même la rue Isabelle qui fut voûtée au XVIlle siècle.

Ancien Palais

 

http://www.eurobru.com/visag030.htm

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (0) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

09/12/2008

Souterrains "de la Place Royale"

DSCF0018

 

 

Les souterrains dits "de la Place Royale" se développent sous les bâtiments occupant la partie nord de celle-ci.

Ex-bâtiment de la Lloyds Bank, ex-bâtiment de la Cour des Comptes, actuels bâtiments de la Région Bruxelloise sis aux n0 10 et 12 de la place Royale et aux n° 2 et 4 de la rue Royale.

En fait, bien que l'appellation soit passée dans les moeurs, il ne s'agit pas de souterrains au sens propre du terme, mais bien de constructions de surface enterrées lors de remaniements urbanistiques.

http://membres.lycos.fr/hugsworld/souterre/souterre.htm

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

08/12/2008

Musée René Magritte (juin 2009)

Musée Magritte

 

René Magritte fut l'un des artistes belges les plus renommés, en Belgique comme à l'étranger.

ceci n'est pas une pipell lui manquait un véritable musée. Ce sera chose faite pour le printemps 2009. Au cœur de la capitale. Didier Reynders, Premier Vice-Premier Ministre, responsable de Régie des Bâtiments, et Sabine Laruelle, dans ses fonctions de responsable de la Recherche scientifique, qui gère tous les musées, ont signé la convention portant sur la création et l'aménagement d'un nouveau musée consacré entièrement à René Magritte. Il sera situé dans l'hôtel Altenloh, Montagne de la Cour, à un jet de pipe de la Place Royale à Bruxelles. 

MagritteLe futur musée comprendra les 150 œuvres de Magritte (dessins, peintures) du musée d'art moderne. On y retrouvera toute la carrière du peintre et des chefs-d'œuvre comme «L'homme du large» et «Le cœur secret» de 1927 et l'«Empire des lumières» de 1954

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

23/09/2008

Jeanneke Pis

DSCF0014

 

La Jeanneke pis est une statue et une fontaine d'environ 50 cm, pendant féminin du Manneken-pis et située de l'autre côté de la Grand-Place de Bruxelles.

Elle est située dans une petite ruelle nommée l'impasse de la Fidélité près de la rue des Bouchers. Elle fut construite par le sculpteur Denis-Adrien Debouvrie en 1985 et inaugurée en 1987.

http://fr.wikivisual.com/index.php/Jeanneke_Pis

DSCF0013

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (7) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

20/09/2008

la pierre levée

DSCF0011

 

dans le parc de la porte de Hal

cette pierre levée, antique symbole solaire, dédiée au Pélerin anonyme a été offerte par la Xunta de Galicia et érigée au point de rassemblement et de départ du pélérinage vers Saint Jacques de Compostelle

histoire:

En 1121, en pleine période de croisade (dont la première est lancée en 1095 par le Pape Urbain II) et 3 ans après la fondation de l'ordre des Templiers en 1118 à Jérusalem par le pape Pascal II pour protéger le pèlerinage de Jérusalem, le pape Calixte II (dont le frère Raymond de Bourgogne est roi de León et de Galice par mariage avec Urraque Ire de Castille, fille du roi de Castille Alphonse VI de Castille) fait de Saint-Jacques-de-Compostelle une ville sainte du même ordre que Jérusalem et Rome et fait construire la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle pour y recuellir les reliques sacrées.

Des quatre coins de l'Europe, les pèlerins de Saint Jacques, qu'on finit par surnommer "jacquets", quittaient leur foyer et traçaient leur route vers la Galice. Pour des raisons pratiques, ils finirent par converger sur des voies précises et des lieux de rassemblement se constituèrent à Paris, Vézelay, Le Puy-en-Velay et Arles. Quatre voies principales se mirent en place sous l'impulsion des grandes abbayes avec un système d'aide aux pèlerins reposant sur des hospices, des chapelles et des étapes. Les rois de Navarre et de Léon améliorèrent de leur côté les routes et construisirent des ponts afin de faciliter les pérégrinations

extrait de http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A8lerinage_de_Saint-Jac...

10:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (3) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

04/09/2008

porte de Hal, nouvelle orientation

DSCF0015

Puisque cet édifice permettait, jadis, de pénétrer dans la ville, celle-ci constituera le thème principal du programme dans lequel, avec son biotope particulier, le multiculturalisme occupera par conséquent une place de choix.

Cette nouvelle orientation vers la culture populaire permet aux collaborateurs responsables de ce musée de la Porte de Hal de l'ouvrir à tous et, en premier lieu, à ses voisins les plus proches pour qui, longtemps, l'édifice n'a été qu'un château fermé et où ils pourront trouver un intéressant lieu de rencontre riche de découvertes. 
Quelles que soient leur nationalité et leur culture, ils pourront également y participer à des prises de contact, des réflexions et des dialogues, dans un lieu vivant, au même titre que les autres Bruxellois, les amateurs de culture et les touristes.

http://www.eurobru.com/monum007.htm

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (0) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

03/09/2008

porte de Hal, enceinte de Bruxelles

DSCF0014

 

La Porte de Hal, ultime vestige de la seconde enceinte fortifiée de Bruxelles, est l’un des bâtiments historiques les plus emblématiques de notre capitale.

Derrière sa façade blanche entièrement nettoyée, les visiteurs pourront découvrir, sous la forme d’une présentation permanente toute neuve, l’histoire du bâtiment et de son occupation à travers les siècles, mais également celle de la ville, de sa défense, de ses corporations, de son folklore, autant de facettes qui se révèlent étroitement liées les unes aux autres.

http://www.eurobru.com/monum007.htm

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

02/09/2008

la porte de Hal, un musée

DSCF0013

 

La partie la plus intéressante se trouve du côté de Saint-Gilles.  Deux puissants contreforts, reliés en haut par un arc en anse de panier et réunis vers le milieu par un deuxième arc, y forment une sorte d'avant-corps.  Ces arcs cachent un mâchicoulis, une large rainure, par où l’on pouvait déverser sur les assaillants des matières pondéreuses ou enflammées. Un large fossé défendait celle-ci, et sur ce fossé se trouvait un pont en pierre à trois arches sur lequel venait retomber le pont-levis.

Dès 1564, sa fonction militaire lui fat retirée et elle fut successivement transformée en grenier à grains, en temple luthérien, en prison et en dépôt d'archives.  En 1847, la Porte de Hal devint un des premiers musées d'Europe, sous le nom de 'Musée Royal d'Armures, d'Antiquités et d'Ethnologie'

L'architecte Henry Beyaert fut chargé de restaurer le bâtiment, de l'agrandir et de l'aménager en musée.  Cette intervention du XXe siècle modifia considérablement l'édifice qui, de porte médiévale, fut transformé en castel néo-gothique

http://www.eurobru.com/monum007.htm

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

01/09/2008

la porte de Hal

DSCF0008

La Porte de Hal est la seule porte qui subsiste encore de la deuxième enceinte de la Ville, édifiée de 1357 à 1383.  Toutes les autres portes furent démolies de 1782 à 1784, sauf la Porte de Laeken, qui ne disparut qu'en 1808.  Elle fut épargnée parce qu'elle servait de prison au moment de la démolition systématique des portes.  Cédée à la Ville par les décrets impériaux du 23 avril et 27 juin 1810, la Ville l'abandonna, à son tour, à I'Etat en vertu de la loi du 4 décembre 1842.  Elle faillit disparaître en 1832 mais heureusement quelques amis du Vieux Bruxelles intervinrent énergiquement en sa faveur et la sauvèrent .
La Porte de Hal, dont la première pierre fut posée, dit-on, en 1381, fut totalement transformée par l'architecte Beyaert, de 1868 à 1870.  C'est alors qu'on boucha l'entrée de la porte vers la ville et qu'on y éleva une partie centrale semi-circulaire. La partie supérieure fut couronnée de mâchicoulis, d'échauguettes et d'une immense toiture.

porte de hal

http://www.eurobru.com

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (6) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

12/07/2008

Toone

DSCF0009

Toone, c'est une dynastie populaire et adoptive de montreurs de marionnettes.

En effet, le nom de Toone ne se transmet pas nécessairement de père en fils: le nouveau Toone doit etre adopté à la fois par son présécesseur et par son public populaire

http://www.toone.be/

DSCF0008

16:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

les marionnettes de Toone

DSCF0005

un musée de la marionnette où pendent les retraités de la scène, héros de Toone du passé et personnages fétiches de confrères marionnettistes du monde entier

http://www.toone.be/

DSCF0006

14:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (0) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

Théatre de Toone

DSCF0010

C'est aux confins des Impasses Schuddeveld et Sainte-Pétronnie que se trouve l'un des endroits les plus chers au coeur des Bruxellois : la maison de Toone.

Il s'agit tout à la fois d'un estaminet typique, avec briques roses espagnoles, poutres noircies et sol dallé, d'un théatre de marionnettes au grenier avec bancs de bois, coussins a festons multicolores cloués dans les planches de bois brut, d'un atelier de confection des poupées, d'une bibliothèque et d'une vidéothèque

http://www.toone.be/

DSCF0003

 

 

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

19/04/2008

aqueduc de Bruxelles

0002

C'est à quelques pas du célèbre Manneken-Pis et du Parlement bruxellois.
mais bien peu de gens connaissent !

En plein centre ville, le coin reste méconnu.

Le Sablon était un ancien marais (le Zavelpoel). Dont les sources existent toujours, alimentées en eau depuis le parc de Bruxelles et le parc d'Egmont 
Le haut du Petit Sablon est à 58 m d'altitude
L'eau des souces descend vers la rue de Rollebek (45 m), poursuit vers la rue des Alexiens (39 m). La rue de l'Étuve est elle à 20 m.
Ce sont les plus anciennes sources d'eau potable de la ville.

Normal qu’il n’y ait pas d’eau, il s’agit d’un double aqueduc, càd qu’il y en avait un autre en dessous.

Il a été construit pour assécher l’extérieur du rempart de la rue de Villers et amenait l’eau
jusqu’à Manneken-Pis et à la fontaine Gelaskensborre.

texte extrait de : http://www.eurobru.com/aqueduc

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (3) | Tags : bruxelles ville |  Facebook

16/10/2007

le palais du midi

 

DSCF0010

Le palais du Midi (en néerlandais: Zuiderpaleis) est situé à Bruxelles. Il a été édifié au boulevard Maurice Lemonnier - ancien boulevard du Hainaut - entre 1875 et 1880 par la Compagnie générale des Marchés pour stimuler l’activité commerciale de cette portion des boulevards du centre, jugée moins prestigieuse. Ceux-ci ont été aménagés sur le voûtement de la Senne, réalisé entre 1867 et 1872 sous l'égide du bourgmestre de Bruxelles, Jules Anspach.

Le palais une œuvre assez lourde, toute boursouflée de pierre bleue et blanche, de Wynand Janssens, qualifié à l’époque de « désastreuse entreprise » par la presse spécialisée. Sur un rez-de-chaussée de vitrines d’étalage, les étages présentent de grandes baies, rendues possibles par l’emploi d’une structure métallique.

Utilisant des éléments classiques à titre décoratif, l’architecte a opté pour les mêmes pilastres colossaux partout, ce qui le contraint à multiplier les éléments de transition pour les adapter aux différentes élévations. Il en découle un foisonnement décoratif un peu absurde. L’immense quadrilatère entoure une vaste cour centrale, divisée par une galerie vitrée. Les angles et les parties centrales sont couverts de pignons monumentaux qui masquent parfois les ouvertures. Promis à des fortunes diverses, ce marché-bazar a connu toutes sortes d’affectations.

17:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : bruxelles ville |  Facebook