26/04/2008

blvd roi Albert II

DSCF0016

entre briques et bèton !

10:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : st josse |  Facebook

25/04/2008

l'art dans la rue

DSCF0015

boulevard roi Albert II

 "Esprit Ouvert" de Tapte (1997)

14:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : st josse |  Facebook

galerie d'art boulevard Albert II

DSCF0014

"Ciel et Terre" de Liliane Vertessen (1997)

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : st josse |  Facebook

24/04/2008

l'art boulevard Albert II

DSCF0012

"Légende"  de Rombouts et Droste (1997)

14:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : st josse |  Facebook

l'art au boulevard Albert II

DSCF0011

c'est au quartier Nord, le petit Manhattan bruxellois, que l'on trouvera les créations artistiques bruxelloises les plus récentes

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (0) | Tags : st josse |  Facebook

23/04/2008

image de quartier

DSCF0005

boulevard Clovis

14:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : st josse |  Facebook

Armand Steurs

DSCF0008

La partie haute du square, davantage dallée, comprend le mémorial Steurs et l'exèdre entourant l'Arbre du Centenaire. Le Square Armand Steurs témoigne d'un aménagement urbain et paysager de qualité, caractéristique de l'entre-deux guerres.

Armand Steurs, bourgmestre de St Josse Ten Noode  de 1885 à 1899

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : st josse |  Facebook

22/04/2008

sq Armand Steurs

DSCF0007

Dans la partie basse, on trouve un groupe sculpté, "les Carriers" de Guillaume Charlier, quatre fontaines dont "La Source", statue dorée de Julien Dillens, qui rappellent l'œuvre du Bourgmestre de Saint-Josse, Armand Steurs.

14:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : st josse |  Facebook

le square armand Steurs

DSCF0009

Le square Armand Steurs est un espace vert admirable, un petit bijou comme l'ont qualifié les riverains. Son écrin se compose principalement de hautes maisons nées avec le siècle. En pente douce, il est construit sur une dalle enfouie dans le sol, sous laquelle circule la ligne de chemin de fer de la jonction Nord - quartier Léopold.

 

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : st josse |  Facebook

21/04/2008

gare de St Josse, Jazz station

DSCF0006

A Saint-Josse, que faire d'une gare complètement désaffectée depuis 1918 et classée comme patrimoine depuis 1996? Dans la bouche de Jean Demannez, bourgmestre de la commune, la réponse semblait évidente: "Nous avons décidé de transformer cette ancienne gare en pôle culturel". En bon jazzman qu'il est, l'envie était trop forte: "A Bruxelles, il manquait indéniablement un endroit qui pourrait regrouper différents centres d'activités pour le jazz, une musique un peu trop délaissée dans la capitale. C'est pourquoi cette idée est venue naturellement dès que nous sommes parvenus à réunir le budget nécessaire pour offrir à ce style de musique un lieu d'échange et de rencontres". C'est vrai, les aspirations musicales du bourgmestre ont sans doute fait jaser sur cette décision, mais dorénavant, c'est toute la commune qui va jazzer à la station.

Sans titre

Dans le grand bâtiment rafraîchi par l'architecte Paul Delaby, l'objectif était de créer un lieu dynamique qui réunirait les amoureux du genre. Pour l'occasion, l'établissement abrite un local de répétitions pour les musiciens, une salle de concerts, un centre d'archivage, des cours d'initiations et d'informations sur l'histoire du jazz à travers les âges, un magasin spécialisé, sans oublier un foyer équipé pour la petite restauration.

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (9) | Tags : st josse |  Facebook

12/04/2008

Blvd du roi Albert II

DSCF0026

Le tronçon du boulevard Jacqmain situé à l’extrémité nord du Pentagone entre le boulevard Baudouin et la place Gaucheret et baptisé en 1999 boulevard du Roi Albert II affichait grise mine dans les années 80. A la suite des destructions massives des années soixante, le quartier Nord était totalement déstructuré faisant place à de nombreux terrains désaffectés. C’est en 1995 que le prince Laurent inaugurait l’aménagement de la voirie. Le boulevard est désormais traversé en son centre par une promenade verte d’une longueur de 800 m et jalonnée de bancs et de multiples sculptures dont une fontaine-oeuvre d’art de Pol Bury.

bvd Albert II

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : st josse |  Facebook

11/04/2008

espace Nord

DSCF0027

La Fontaine par Pol Bury (1995)

21 colonnes de 2 à 3 m en acier inoxydable, avec des têtes sphériques mobiles sous l'effet de l'eau qui ruisselle.

Grâce à une ligne équatoriale inscrite en creux  dans chaque sphère, certains mouvements lents, voire imperceptibles alternent avec des phases d'inertie.

Le mouvement lent de cette sculpture cinétique contraste avec le monde trépidant des affaires de l'Espace Nord. Le promeneur peut s'asseoir sur le large rebord plat du bassin en marbre noir.

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (10) | Tags : st josse |  Facebook

10/04/2008

avenue du boulevard

DSCF0028

"Double Folded Circle Ring" de Fletcher E. Benton (1992)

à l'arrière, un immeuble occupé pendant un temps par Belgacom; d'ou
le surnom "cornet" ou "téléphone" donné à cette oeuvre

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : st josse |  Facebook

09/04/2008

hotel le dome

DSCF0030

l'Hotel Le Dôme est un hôtel 4 étoiles stylé situé dans le centre de Bruxelles.

L'hôtel a été construit en 1902 au moment où le mouvement de l'Art Nouveau a été à son apogée.

L'hôtel a été totalement rénové gardant son charme et son style de ce moment.

DSCF0031

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : st josse |  Facebook

08/04/2008

city 2

DSCF0029

En terme de surface, City 2 est le deuxième plus grand centre commercial en Belgique. Il se situe au centre-ville de Bruxelles, le long de la rue Neuve et à proximité de la place Rogier et du boulevard Botanique.

Une centaine d'enseignes sont réparties sur quatre étages, pour une surface totale de 51 000 m².

anciennement le magasin "au bon marché"

au bon marché

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : st josse |  Facebook

07/04/2008

place Rogier

DSCF0032

Cette place est un nœud de communication important aussi bien sur le plan routier que sur le plan des transports en commun. De nombreux hôtels, bureaux et commerces la jouxtent. La Rue neuve, l'artère commerçante la plus fréquentée du pays, s'y termine.

Cette place était autrefois animée par les transports en commun, qui aujourd'hui circulent pour la plupart en souterrain

pl Rogier

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : st josse |  Facebook

05/04/2008

l'homme et le progrès

DSCF0023

rue du Progrès, St Josse

 

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : st josse |  Facebook

04/04/2008

rue du progrès

DSCF0024

La rue du Progrès (en néerlandais Vooruitgangstraat) est une rue bruxelloise qui commence sur la commune de Saint-Josse-ten-Noode à la place Rogier et qui se termine sur la commune de Schaerbeek à la rue des Palais. Son nom rappelle la formidable expansion qu’a connue Schaerbeek suite à la construction de la gare du Nord place Rogier vers 1850.

  • n° 76 : musée des Chemins de Fer Belges - Gare de Bruxelles-Nord (CCN)
  • n° 76 : le sculpteur Paul De Vigne (1843-1901) y a habité   
  • n° 224 : le sculpteur Léon Mignon (1847-1898) y a habité
  • n° 411 : le peintre paysagiste Eugène Plasky (1851-1905) y a habité
  • 10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (8) | Tags : st josse |  Facebook

    03/04/2008

    fresque murale

    DSCF0020

    fresque murale a la station terminus des bus "de Lijn", gare du Nord Bruxelles

    La peinture murale est la première histoire de la peinture. L’humanité a commencé par l'art pariétal des peintures murales des cavernes, premiers signes transmis entre les hommes. Dessins, tracés, images de beauté, d’effroi, de magie. La paroi, le mur a été le premier support de la peinture.

    Le support de la peinture murale est la pierre, le béton, la brique, le plâtre, les matériaux de l'architecture. Le peintre peint directement sur le support ou peint sur des toiles qui sont ensuite marouflées (collées) sur les murs.

    La fresque est une technique particulière de la peinture murale. La couleur y est appliquée sur un enduit à la chaux fraîche (fresco en italien). Le terme de fresque est le plus souvent utilisé improprement dans le langage courant et désigne la peinture murale en général et rarement la technique.

    10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : st josse, fresque murale |  Facebook

    02/04/2008

    Gare du Nord

    DSCF0021

    La gare de Bruxelles-Nord est la deuxième gare de Bruxelles en terme de nombre de trains, après celle de Bruxelles-Midi.

    La première gare se situait sur la place Rogier

    Ancienne Gare du Nord
    Lors de sa mise en service, le 26 septembre 1841, la gare était en cul-de-sac : En 1952, une nouvelle gare a reprit l'ancienne qui se situait sur la place Rogier et celle-ci a été démolie en 1955.ce n'est qu'avec le percement de la Jonction Nord - Midi en 1952 que les trains ont pu poursuivre leur route vers Bruxelles-Midi sans rebrousser chemin. Le code télégraphique de la gare est FBN.

    10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (7) | Tags : st josse |  Facebook

    01/04/2008

    rue d'Aerschot

    DSCF0022

    La rue d'Aerschot (en néerlandais Aarschotstraat) est une rue bruxelloise de la commune de Schaerbeek qui va de la place du Nord à la rue des Palais en passant par la rue Allard, la rue de Quatrecht, la rue Rogier, la rue d'Hoogvorst, la rue De Potter, la rue Liedts et l'avenue de la Reine. Les premiers mètres de cette rue qui longe l'arrière de la gare du Nord sont sur la commune de Saint-Josse-ten-Noode, mais toutes les habitations sont sur Schaerbeek.

    Anciennement dénommée rue de Cologne, elle fut rebaptisée rue d’Aerschot en hommage à la ville qui a tant souffert sous l’occupation allemande lors de la Première Guerre mondiale.

    Cette rue est très connue pour sont grand nombre de prostituées en vitrines le long de la rue face à la gare.

    DSCF0019

    non non, je n'y ai pas fais du léche-vitrines ! Moqueur

    10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (12) | Tags : st josse |  Facebook

    31/03/2008

    rue de Brabant

    DSCF0018

    La rue de Brabant (en néerlandais Brabantstraat) est une rue située sur la commune de Saint-Josse-ten-Noode et sur la commune de Schaerbeek qui va de la place Charles Rogier à la place Liedts

    Cette rue porte le nom de la province de Brabant, l'une des 9 provinces belges

  • n° 132 : l'artiste-peintre Josse Impens y a habité
  • n° 182 : maison natale du Président de la République française Paul Deschanel (né le 13 février 1855)
  • 10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (7) | Tags : st josse |  Facebook

    29/03/2008

    jardin botanique (2)

    DSCF0017

    L'édifice et les jardins seront inaugurés officiellement avec feu d'artifice, fête champêtre et banquet à l'occasion de la première exposition des produits de l'horticulture organisé par la Société du Ier au 3 septembre 1829.

    jardin botanique
    Oscillant entre ambition monumentale et contraintes financières, l'élaboration du bâtiment du jardin Botanique suit un processus particulièrement complexe où interviennent trois personnalités essentielles : l'architecte Tilman-François Suys, Pierre-François Gineste et Jean-Baptiste Meeus-Wauters.

    Des plans et devis pour la distribution du jardin auraient été également demandés à l'architecte Tilman-François Suys ; mais c'est le plan de Petersen qui est soumis au conseil.

    10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : st josse |  Facebook

    28/03/2008

    Jardin botanique

    DSCF0016

    Le Jardin botanique (en néerlandais : Kruidtuin), situé sur le territoire de la commune de Saint-Josse-ten-Noode, est un parc public implanté à l'emplacement de l'ancien jardin des plantes de Bruxelles.

    Dès après l'annexion de la Belgique par la France en 1795, un premier jardin des Plantes est créé le long de la première enceinte de la ville, à l'emplacement des jardins de l'ancien Palais du Coudenberg. La collection des espèces indigènes et exotiques suscite rapidement l'intérêt de tous. Mais sacrifié à l'extension de l'habitat, il fallut le reloger ailleurs.

    C'est ainsi qu'en 1826, cinq notables, férus de botanique acquièrent un beau terrain boisé, aéré et bien alimenté en eau, sur lequel fut créé un ensemble abritant les collections de plantes

    10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (8) | Tags : st josse |  Facebook

    27/03/2008

    le jardin botanique

    DSCF0015

    Le jardin du Botanique est un havre de calme au coeur d'un quartier très urbain. Il regroupe trois styles de jardins, agencés en terrasses.
    Le plateau du haut est de style français. Juste en dessous, c'est le style italien, avant de retrouver le style anglais autour d'un étang et de ses jets d'eau.

    Le parc renferme quelques statues dont celles de Constantin Meunier et au bout du jardin, le grand édifice de fer et de verre renfermait autrefois des serres et le musée des plantes. Aujourd'hui, c'est le centre culturel de la communauté française de Belgique.

    10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (6) | Tags : st josse |  Facebook

    26/03/2008

    la porte de Schaerbeek

    DSCF0014

    La Porte de Schaerbeek est une des anciennes portes faisant partie de la seconde enceinte de Bruxelles. Construite au XIVe siècle, renforcée au XVIe siècle, elle fut détruite en 1784.

    À l'origine elle portait le nom de Porte de Cologne puisqu'elle donnait accès à la vieille route de Cologne (dont l'actuelle chaussée d'Helmet est un vestige), laquelle permettait de rejoindre l'axe commercial allant de Bruges à Cologne. En raison du développement du village de Schaerbeek, le nom de celui-ci a fini par remplacer celui de la ville rhénane.

    300px-Porte_de_Schaerbeek
    Située sur les remparts entre la porte de Louvain et la porte de Laeken, elle servait d'accès nord à la ville et aboutissait, via le chemin de Schaerbeek et la porte aux Herbes Potagères, à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule.

    En direction de Schaerbeek, l'actuelle chaussée de Haecht s'appelait chemin d'Ophem et menait au hameau d'Helmet.

    porte de Schaerbeek
    Le quartier intra-muros ayant été complètement détruit et réaménagé aux cours des XIXe et XXe siècles, le chemin de Schaerbeek n'est plus qu'un vague souvenir : il traversait l'actuelle Cité administrative.

    Aujourd'hui, l'appellation porte de Schaerbeek est encore utilisée pour désigner le carrefour de la rue Royale et du boulevard du Botanique, situé à quelques dizaines de mètres de l'emplacement de l'ancien édifice.

    10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : st josse |  Facebook

    25/03/2008

    académie intercommunale de musique

    DSCF0012

    L'Académie Intercommunale de Musique et des Arts de la parole de Saint-Josse-ten-Noode / Schaerbeek, qui fête son 136e anniversaire cette année, a été fondée par les conseils communaux des deux communes en 1869 et inauguré ses cours le 1er mars 1870.  Elle est donc la plus ancienne de la Région bruxelloise et une des premières de Belgique.

    L'École, consacrée essentiellement à l'étude du chant dès son origine, se développe rapidement et sa population dépassait le chiffre de 1.000 élèves en 1880.

    L'Institution était surnommée, à l'époque, "le grenier de la Monnaie"; le niveau de ses lauréats étant si élevé que la plupart d'entre eux étaient immédiatement engagés par notre grande scène lyrique.

    Parmi les anciens élèves de l'Académie ayant réussi une brillante carrière internationale citons :

    Nany PHILIPPART, cantatrice de S.M. la Reine ELISABETH - Germaine TEUGELS - Suzanne YERLES - Marthe ANGELICI - Gilberte DANLEE - Jacqueline VALLIERE - Nadine RIGA - Léon DONY - Lucien FROIDEBISE - Stéphane STEEMAN - Liliane BECKER - Robert VERNAY - Nicolas CHRISTOU - Paul DANBLON - Ludovic de SAN - Dominique MOLS - José VAN DAM - Pascal DUQUENNE.

    Depuis sa création, notre Académie jouit d'une bonne réputation nationale et compte actuellement plus de 500 étudiants représentant plus de 45 nationalités.

    http://www.acachant.euro.st/

    10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : st josse |  Facebook

    24/03/2008

    observatoire de Bruxelles

    DSCF0013

     

    Cet immeuble fut créé par un arrêté du roi Guillaume en 1826. sur les instances de l'illustre astronome Adolphe QUÉTELET. Il fut terminé en 1831

    et dénommé « Observatoire royal de Bruxelles  ». Quételet, qui fut le premier directeur de l'observatoire, en prit possession et occupa une partie de l'édifice comme habitation personnelle (et ce, jusqu'à sa mort 1874). En 1891, les services furent transférés à Uccle dans le nouvel observatoire, qui prit alors le titre d'Observatoire de Belgique.

    Le bâtiment du square Frick est occupé depuis lors par des services du Ministère de l'Agriculture.

    Depuis 1823, Quetelet caressait un grand projet : la création d'un observatoire dans les Pays-Bas méridionaux. Après s'être l'année suivante initié pendant trois mois à la pratique de l'astronomie à Paris auprès de François Arago et d'Alex Bouvard et après avoir visité les grands observatoires d' Angleterre et d'Allemagne, il présente un rapport à l'Académie, qui l'appuie auprès de Guillaume Ier. Le 8 juin 1826, un arrêté royal décrète la création d'un observatoire à Bruxelles qui, en plus de l'astronomie, serait consacré à l'étude de la constitution physique de l'atmosphère et du globe. Celui-ci, beau bâtiment classique entouré de jardins, sera édifié à côté de l'actuelle place Quetelet, non loin de la place Madou.

    quetelet
    Après un retard dû à la révolution de 1830 (que Quetelet a vécu de loin : il avait été chargé de visiter les centres d'astronomie italiens), l'Observatoire deviendra fonctionnel en 1832, avec cependant des moyens limités. Après s'être consacré dans un premier temps à la météorologie et à la physique du globe, Quetelet - qui avait été confirmé par le Gouvernement provisoire dans ses fonctions de directeur - étudie à partir de 1839 les phénomènes périodiques comme les variations des marées, les variations du magnétisme terrestre, le passage des étoiles filantes (domaine où il a apporté une importante contribution à l'astronomie par l'élaboration d'un catalogue historique donnant les dates des apparitions d'étoiles filantes au cours des siècles passés, par la découverte du retour périodique des Perséides, etc.). Il publiera différents ouvrages sur ces sujets ainsi qu'un catalogue des averses d'étoiles. Il décide d'acheter des lunettes méridiennes pour développer l'astronomie stellaire, afin d'élaborer des catalogues d'étoiles destinés à répondre aux besoins de la navigation maritime. Les cours sur l'astronomie qu'il donne sont considérés comme des modèles du genre. Et - fort en avance sur les idées de l'époque - il est partisan de l'idée de la pluralité des mondes habités. Enfin, il fut le premier à mettre en place le réseau météorologique mondial et à dresser les premières cartes synoptiques.

    En 1856, les séquelles de sa crise d'apoplexie obligeront Quetelet à abandonner ses travaux à l'Observatoire. Il concentrera dès lors son énergie sur ses activités de président de la Commission Centrale de Statistique et de secrétaire perpétuel de l'Académie.

    10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (7) | Tags : st josse |  Facebook

    22/03/2008

    place Quètelet

    DSCF0011

    place Quètelet, mélange de style nouveau et ancien

    quetelet
    Lambert Adolphe Jacques Quetelet, savant mais aussi poète et dessinateur, a vu le jour le 22 février 1796 à Gand (alors sous administration française), fils d'un Picard installé depuis peu dans cette ville. Après avoir été élève au lycée - "impérial" puis "royal" - de cette même ville, il doit rapidement chercher des moyens d'existence car son père meurt en 1803. C'est ainsi qu'en 1813, il donnera des cours de dessins, de mathématiques et de grammaire dans un collège privé d'Audenarde, avant de retourner en 1815 dans son lycée afin d'y enseigner les mathématiques. Il défendra en 1819 - à l'âge de vingt-trois ans - la première thèse de doctorat présentée à l'université de Gand ; celle-ci, intitulée De quibusdam locis geometricis necynon de curva focali, développe les propriétés de la focale et fut à la base de nombreuses recherches. Grâce à ses premiers travaux mathématiques (notamment sur les cônes), il est nommé le 24 février 1820 membre de l'Académie Royale de Bruxelles, dont il deviendra le secrétaire perpétuel en 1834 - après en avoir été le directeur. À Bruxelles, il enseigne à l'Athénée les mathématiques élémentaires et il donne au Musée (à partir de 1824) des cours publics consacrés à la physique expérimentale, à l'astronomie, aux probabilités, aux calculs différentiel et intégral, à la géométrie analytique supérieure (définissant notamment avec son ami Germinal Dandelin ce que l'on a appelés les "théorèmes belges" sur les coniques). Ses leçons ouvriront à beaucoup d'étudiants les portes de l'université.

    10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : st josse |  Facebook

    21/03/2008

    Henri Frick

    DSCF0009

    Henri Frick, bourgmestre de St Josse de 1900 a 1926

    henri_frick
     

    Les historiens représentent le hameau de St Josse comme un séjour délicieux recherché par quelques patriciens de Bruxelles qui s'y construiront une maison de plaisance, par des promeneurs bruxellois qui pouvaient y aller respirer l'air salubre de la campagne et y déguster une gueuze ou un faro en savourant des tartines au fromage blanc dans des guinguettes le long de la chaussée de Louvain, par les agriculteurs, les maraîchers et les vignerons qui y rencontraient les terrains favorables à leurs diverses cultures

    10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : st josse |  Facebook