13/08/2007

smoutebollen et les frites

DSCF0020

Smoutebollen (croustillons bruxellois)

Friandise typiquement bruxelloise, les smoutebollen sont servis traditionnellement sur les champs de foire. Ce sont des croustillons (préparés avec un peu de bière blonde : c’est leur secret !), saisis quelques minutes dans une friture bien chaude. Une vraie gourmandise d’enfance

 

grandi

17:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : foire du midi |  Facebook

accrochez-vous

 

DSCF0018

.......d'hier et d'aujourd'hui

grandn

que de souvenirs, cette photo ! (le Calypso)

DSCF0019

14:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (0) | Tags : foire du midi |  Facebook

les manèges

 

DSCF0016

Le type d'attraction manège désignait à l'origine un plateau circulaire pouvant être mis en rotation, garni de différentes sortes de montures et supports où des personnes (principalement des enfants) peuvent prendre place le temps de quelques tours, généralement moyennant paiement lors de fêtes foraines. Par abus de langage, le terme englobe maintenant communément tous types d'attractions.

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : foire du midi |  Facebook

11/08/2007

roulez jeunesse

 

DSCF0017

Parmi les engins beaucoup moins zen débarque  le "Bayern Kurve", une montagne russe qui ambitionne de reproduire les sentations des pratiquants du bobsleigh

grandk

17:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (8) | Tags : foire du midi |  Facebook

le luna-park

 

DSCF0015

 jeux de chance et de hasard

grande

14:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (0) | Tags : foire du midi |  Facebook

la joie des enfants

 

DSCF0014

Mais les engins traditionnels ont toute leur chance. Les plus petits iront toujours sur les gentils manèges ou à dos de poney et la traditionnelle pêche aux canards à toujours ses adeptes. Ados et adultes, même les plus rôdés aux films d’horreur, prendront le risque de prendre le train fantôme. D’autres joueront les terreurs de l’Ouest à la carabine à plomb. Et tous tenteront la chance aux loteries, rêvassant devant les prix exposés.

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : foire du midi |  Facebook

10/08/2007

la grande roue

DSCF0012En 2007, la 127e édition accueillera des nouveautés parmi les 130 attractions. Sont donc très attendues la nouvelle roue (Wheel of Excellence) dont les cabines fermées bénéficient de l’air conditionné. Qu’il pleuve ou qu’il fasse canicule, la roue pourra donc toujours vous amener dominer la capitale à 40 mètres de hauteur.. Cette roue s’est par ailleurs dotée de cabines VIP !af_roueLes grandes roues dans l'histoire Une grande roue fut construite lors de l'Exposition universelle de 1900 à Paris avenue de Suffren (actuel village suisse), elle avait un diamètre de 100 mètres et fut démolie en 1937 La Grande Roue du Prater à Vienne, construite en 1897, est un des symboles de la ville La Roue de Paris fut réalisée pour la célébration de l'an 2000 La Millennium Wheel a été réalisée pour les festivités de l'an 2000 à Londres DSCF0013

17:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : foire du midi |  Facebook

les caricoles

DSCF0009Les caricolesVieille d'environ 500 ans, la tradition des caricoles remonte au XVIè siècle, époque du commencement des travaux du port de Bruxelles qui voient parallélement à leur évolution, le développement des produits de la mer, vendus par des marchandes ambulantes. Une charrette, une casserole émaillée, du céleri et de l'eau… les quelques ingrédients nécessaires pour transformer ces petits bigorneaux en plaisirs du palais. La confrérie des caricoles veille à la pérennité de cette authentique tradition.dyn007_original_150_147_gif_2584676_ce7624071ad08b3ed3e3ccb24048306d

14:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : foire du midi |  Facebook

le Galopant

DSCF0011Il a été créé en 1885 en Belgique par Léon Bolland, liégeois d'origine. C'est en 1932 que Jacques Bairolle rachète le galopant à la famille Bolland. Étant très technologique à l'époque. Il était a la Foire de Liege. Tres populaire aussi. C’est le 15 mars 1964 que, Jacques Bairolle, alors âgé de 71 ans, son fils Joseph, son petit-fils, Jacques Wynants ainsi qu’un ouvrier, Jean Renardy, embarquent, au port d’Anvers, avec le galopant, sur un transatlantique à destination des États-Unis pour mettre au courant des ouvriers de l’énorme entretien qu’exige le carrousel. Avec celui-ci et l’orgue partent 900 mètres de carton perforé soit l’équivalent de 75 succès d’autrefois. Les Américains ont acheté le galopant pour agrémenter la reconstitution d’un village belge à la foire mondiale de New-York (1964 – 1965). Notre galopant y rencontre un vif succès. Parmi ce village de plus de 100 bâtiments on y trouve, outre le carrousel, une église, la reconstitution d’un village flamand des années 1700 et bien d’autres curiosités belges. En 1967, le Canada le rachète aux États-Unis pour 75.000 $ américains. Le galopant est une des grandes vedettes de La Ronde, le parc d’attraction de l’exposition universelle de Montréal. La Ronde se trouve sur une des îles du fleuve Saint Laurent qui traverse la ville.Repris sous le nom de carrousel antique à Montréal, le galopant est surtout connu en Belgique et particulièrement dans la région Verviétoise sous le nom de « Poleur » parce que l’ancêtre du carrousel de ce type appartenait à Monsieur Adrien Poleur qui habitait Amay. Dans la région de Liège, on le surnomme « le tourniquet d’à Bairolle ».Après l’exposition universelle de Montréal, le carrousel disparaît à nouveau pour réapparaître 3 ans plus tard. Fort abîmé, il a été entièrement restauré, rénové et repeint, Le coût de ces travaux est évalué à 250.000 $ canadiens (223.000 €). Joseph Bairolle a été sollicité pour réaliser les travaux de peinture mais il a décliné l’offre. Enfin, en 1999, le mécanisme de lecteurs de touches à traction mécanique de l’orgue a été remplacé par des lecteurs électroniques à infrarouge, lesquels assurent une vie beaucoup plus longue aux cartons perforés sans modifier la tonalité de l’orgue.clip_image005

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : foire du midi |  Facebook

09/08/2007

histoire des fètes foraines (3)

DSCF0010De curiosité en exhibition, la ménagerie et ses apports exotiques font que Georges Wombwell, forain anglais, né en 1777, va donner une impulsion extraordinaire à ce type de spectacles. Epicier de son état, il achète en 1804 deux boas qu’il installe dans son arrière-boutique où ses clients peuvent les admirer moyennant quelques piécettes. La balance de son commerce penche très vite en faveur des reptiles et l’épicier se reconvertit en montreur d’animaux. Il achète voitures, chevaux et pensionnaires, puis se lance sur les routes. Dix ans plus tard, soixante chevaux tirent quatorze voitures, dont l’une abrite un éléphant. De nombreux établissements investissent les champs de foire, et de longues files de voitures bâchées ou closes par des volets sillonnent les campagnes d’europe. histoireb

17:02 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : foire du midi |  Facebook

Histoire des fètes foraines (2)

DSCF0008La politique de rationalisation de Joseph II toucha le domaine des kermesses, qu’il jugeait préjudiciable à la religion et à l’Etat. L’édit impérial du 11 février 1786 stipulait que toutes les kermesses dans l’ensemble du pays devaient se dérouler le même jour, le deuxième dimanche après Pâques. La force des habitudes populaires fit que cette réglementation ne fut observée que peu de temps, il était effectivement plus agréable que la kermesse du village voisin, tombe à une date différente, de façon à pouvoir également y participer. Nos conceptions actuelles s’inspirent autant des belluaires antiques et des danseurs de corde que des baladins et troubadours. Cette évolution tranquille trouve sa plénitude dans un cercle de sciure imaginé. Il faudra cependant attendre le 18ème siècle pour qu’un sergent de cavalerie anglais, Phillip Astley, invente – ou redécouvre – le cirque. Les funambules quittent leurs clochers, les jongleurs, les équilibristes et les magiciens abandonnent les champs de foire, pour la piste et ses lumières. grandf

14:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : foire du midi |  Facebook

histoire des fètes foraines

DSCF0005....Nos fêtes foraines,kermesses ou ducassesAu cours des siècles, les notions, kermesse, procession, défilé, foire et ducasse ont évolué. Les mots, foire et kermesse, furent souvent confondus malgré leur origine différente. Foire vient du latin « forum » : marché. Les foires, créations civiles, servirent au commerce international jusqu’au milieu du 18ème siècle et jouèrent donc un rôle économique essentiel. Les kermesses par contre, jouissent à l’origine d’un caractère spirituel. La ‘Kerkemisse’ était célébrée chaque année pour comémorer la consécration de l’église. Ce jour-là, les fidèles affluaient pour gagner des indulgences et profitaient de l’occasion pour se divertir. La ‘ducasse’ trouve son origine dans les dédicaces que les croyants organisaient pour honorer leurs Saint-Patrons. Il ne fallut pas longtemps pour que les réjouissances relèguent au second plan le caractère religieux de nos fêtes. grandc

10:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (0) | Tags : foire du midi |  Facebook

08/08/2007

le train fantome

 

DSCF0006

Un train fantôme est une attraction de fête foraine ou de parc d'attraction de type wagon scénique ayant un thème d'horreur.

Le circuit, souvent plongé dans l'obscurité, est parsemé de surprises destinées à surprendre les passagers : effets lumineux, sonores, accélération, etc.

Une personne déguisée ou masquée peut même intervenir dans le manège pour accentuer l'effet de surprise. Les portes d'entrée du circuit ainsi que la sortie à l'air libre un bref instant au milieu du parcours simulent la séparation du réel et de l'irréel.

Les artifices mis en œuvre ont évolué avec le temps, Frankenstein laissant la place aux extra-terrestres souvent plus réalistes grace aux effets électroniques.

DSCF0007

17:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : foire du midi |  Facebook

manèges d'aujourd'hui et d'autrefois

 

DSCF0004

La Foire du Midi, c’est toute une ambiance. Les sons des manèges, les interpellations des bonimenteurs, les cris terrifiés du public sur les engins les plus virevoltant. Les odeurs de frites, de gaufres de Bruxelles, de barbes à papa, de smoutebols (croustillons), de churros bien espagnols et même de lacments (laquements ou laquemants) liégeois... Les couleurs vives des engins, celles des tenues d’un public de tout âge et multiculturel. Tout contribue à faire le succès d’une Foire qui attend 1,5 million de visiteurs.

histoirea

14:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (3) | Tags : foire du midi |  Facebook

Foire du Midi

 

foire_midi_    une petite sortie a la foire du midi ?

La Foire du Midi est ancrée dans la tradition bruxelloise. Autrefois peu sécurisée et malpropre, elle offre aujourd’hui toutes les garanties de sécurité et de propreté. Les attractions de tous types, traditionnelles ou de pointe, attirent le public familial, les jeunes, les touristes qui se promènent entre les rangées de roulottes et les engins.

 DSCF0003

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : foire du midi |  Facebook