07/08/2007

très coloré !

 

DSCF0034

elles ont débarqué de rue en rue, de place en place. La première avait été déposée sur l'avenue Franklin Roosevelt: une vache fixée dans un cadre avec comme titre «ceci n'est pas une vache» et signée, «Marguerite» avec l'écriture de Magritte. Depuis lors, on a vu des vaches cosmonautes, des vaches déguisées en sac à main, des vaches avec piques, d'autres sont toutes argentées, ou en drapeau américain, il y a des vache-miroir, des vaches debout, d'autres qui broutent ou qui se reposent, des vaches bariolées style pop art. Avec au total, plus de fantaisie encore, semble-t-il, que dans d'autres opérations «vaches» menées à l'étranger.

17:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (5) | Tags : parc maximilien, les vaches |  Facebook

le lièvre

 

DSCF0030

Le lièvre (lepus) est un petit mammifère herbivore sauvage qui ressemble au lapin. Dans le monde de la chasse notamment, on les désigne parfois par les noms de capucin, rouquin, oreillard, bossu (lebe en patois gascon). Les lièvres possèdent de longues pattes postérieures qui l'avantagent énormément lorsque le mouvement rapide est nécessaire.

La femelle du lièvre s'appelle la hase. Elle a deux ou trois portées par an et possède trois paires de mamelles.

L'accouplement avec le mâle appelé bouquin se produit de mars à novembre. Cette période porte le nom de bouquinage.

Le cri du lièvre est le vagissement.

Au Québec (Canada) en hiver la fourrure du lièvre devient blanche pour se confondre avec la neige.

DSCF0029                                           DSCF0031Menaces

Le lièvre a beaucoup régressé dans de nombreux pays, dont en Europe et il a totalement disparu d'une partie de son territoire. Il se montre plus sensible que le lapin à la fragmentation de son territoire par les routes qu'il n'aime pas traverser. S'il est grâce à cela moins sensible au roadkill (écrasement par les véhicules), il pourrait aussi être rendu plus vulnérables aux maladies par la régression de ses prédateurs naturels (moins de sélection naturelle), et par la consanguinité qui augmente lorsque son territoire se réduit. Plusieurs maladies dont la tularémie, l'infection par la grande douve du foie Fasciola hepatica, la coccidiose ou le VHD (maladie virale hémoragique) ou encore l'EBHS, ont décimé des populations locales, dont en 2004 dans le sud de la France selon le Réseau SAGIR, avec un variant du virus EBHS qui semblait inhabituellement virulant

14:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : parc maximilien |  Facebook

Parc Maximilien

 

DSCF0015

un endroit "Nature" dans la ville

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : parc maximilien |  Facebook

06/08/2007

le Paon

 

DSCF0028

Le paon bleu (Pavo cristatus) est un oiseau galliforme de la famille des phasianidés.

C'est un oiseau originaire d'Asie (plus principalement d'Inde et du Sri-Lanka). Il est connu pour ses couleurs brillantes et sa queue magnifique qu'il peut déployer en roue. Il aurait été rapporté d'Asie vers la Grèce au IVe siècle avant notre ère par Alexandre le Grand et s'est vite répandu dans toute l'Europe tant sa beauté suscitait l'admiration.

On trouve des représentations de paons sur les fresques de Pompei. Il était, pour les romains, tout à la fois, un oiseau de table et d'agrément.

Le mâle mesure 90 cm à 1,10 m sans sa queue, atteignant 3 m en tout. La femelle mesure 86 cm. Le paon est répandu comme oiseau domestique dans les parcs et jardins d'agglomération dans une grande partie du monde en raison de ses parures majestueuses. Il est facilement reconnaissable à son plumage, sa huppe et sa traîne.

Paon_bleu_faisant_la_roue

17:15 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (2) | Tags : parc maximilien |  Facebook

le Bouc

 

DSCF0026

Le bouc est le mâle de la chèvre.

Il se caractérise par des cornes formant plus ou moins la forme d'une lyre.

Il a été associé au diable dans les rites de sorcellerie et ses représentations.

Il est aussi souvent associé au combat contre son rival.

14:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (0) | Tags : parc maximilien |  Facebook

la poule

 

DSCF0020

Une Poule est la représentante adulte femelle de plusieurs espèces de Galliformes, en particulier la poule domestique. C'est la femelle du coq. Chez les autres espèces, on précise souvent le nom vernaculaire ou un élément permettant d'identifier l'espèce ou le genre, comme poule faisane, poule de bruyère. Pour d'autres espèces la distinction n'est pas précise, par exemple poule d'eau est un nom vernaculaire d'espèce, qui en désigne plusieurs.

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : parc maximilien |  Facebook

04/08/2007

le coq

 

DSCF0021

Un Coq est le représentant mâle adulte de plusieurs espèces de Galliformes, en particulier le coq domestique. Sa femelle est la poule. Certaines espèces portent ce qualificatif dans leur nom vernaculaire comme le Coq de bruyère, Coq de Java, Coq de Lafayette, Coq de Sonnerat. Chez ces espèces le dimorphisme sexuel est assez marqué.

L'onomatopée imitant le cri du coq domestique serait à l'origine du terme

17:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : parc maximilien |  Facebook

le lapin nain

 

DSCF0027

Les lapins nains sont des lapins issus de la sélection au sein d'élevages du lapin domestique qui est lui-même une version domestiquée du Lapin européen, Oryctolagus cuniculus.

Spécificités biologiques du lapin nain

La biologie du lapin nain diffère peu de celle du lapin domestique de taille normale.

Les lapins nains pèsent en général entre 0,8 et 2 kg. Un lapin est considéré comme "nain" lorsqu'il pèse moins de 2 kg.

Un lapin nain de race pure se distingue d'un lapin hybride par sa tête ronde posée sur un corps cylindrique aux pattes courtes et surtout par des oreilles beaucoup plus courtes que celle des autres lapins : moins de 5,5 cm

Le nombre de lapereaux - 2 à 6 en moyenne par portée - est moins élevé que chez le lapin de taille normale.

La sélection des lapins nains

Le lapin de race hermine est l'ancêtre de toutes les races naines. Il est nommé ainsi parce qu'il est blanc comme le petit carnivore connu sous le nom d'hermine. C'est un lapin de petite taille au pelage blanc avec des yeux rouges et des aux oreilles courtes.

Le premier standard français du lapin hermine a été établi en 1910 par le Club des Eleveurs de Lapins et il a été adopté le 17 janvier 1921 par la Commission des Standards de la Société Française de Cuniculture. Le poids maximum était fixé à 1,750 kg

Le premier vrai lapin nain a été créé en 1940, issu du croisement d'un lapin hermine et d'un lapin sauvage

14:01 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (7) | Tags : parc maximilien |  Facebook

le lapin

 

DSCF0016

Le mot lapin est un terme très général qui désigne certaines espèces de mammifères à grandes oreilles de la famille des léporidés. Cet animal étant très présent dans la symbolique populaire, son nom est largement utilisé pour différents lieux ou pour des personnes. De nombreux personnages fictifs célèbres sont également des lapins

Les lapins ont une silhouette moins élancée que celle des lièvres, ils naissent aveugles et nus, et doivent donc rester cachés dans un nid pendant plus d'une semaine avant de sortir à l'air libre. Le lapin domestique est élevé à présent dans le monde entier

  • la lapine est la femelle du lapin.
  • Le lapereau est son petit

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (1) | Tags : parc maximilien |  Facebook

03/08/2007

les oies

 

DSCF0017

Les oies sont un groupe d'oiseaux appartenant à la sous-famille des Ansérinés et à la famille des Anatidés. Ce sont des oiseaux aquatiques assez grands, apparentés aux canards (plus petits) et aux cygnes (plus grands).

La plupart des espèces d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord sont migratrices à l'état sauvage. Toutes les oies sont exclusivement végétariennes : quelques espèces peuvent nuire aux agriculteurs en pâturant leurs champs.

Les oies pondent moins d'œufs que les canards, mais les deux parents protègent le nid et les petits, assurant un taux moyen supérieur de survie des petits (oisons). L'oie mâle s'appelle le jars.

Les oies ont été domestiquées pendant des siècles. L'oie cendrée (Anser anser) est à l'origine des races domestiques européennes, mais en Asie l'oie cygnoïde (Anser cygnoides) possède une histoire tout aussi longue.
Un processus appelé le gavage permet d'obtenir le foie gras.

17:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (3) | Tags : parc maximilien |  Facebook

visite a la ferme

 

DSCF0022

 LA FERME DU PARC MAXIMILIEN permet au badaud d’accéder à une dimension inédite de la ville. Depuis les années 90, une vraie de vraie ferme, pas pour rire, a pris la place d’un parking –comme on aime cette revanche du vert sur le gris ! C’est assez surréaliste dans la mesure où le lieu est coincé entre la petite ceinture, les grands immeubles de la gare du Nord et le garage Citroën de la place de l’Yser. On vient ici pour se promener, nourrir les animaux, s’extasier devant le potager ou – pourquoi pas ? – ramasser des œufs. Les groupes scolaires peuvent même y bénéficier d’ateliers de sensibilisation à l’environnement. Etonnant, non?
FERME DU PARC MAXIMILIEN, Quai du Batelage, 21 - 1000 Bruxelles.

14:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (0) | Tags : parc maximilien |  Facebook

une ferme en plein centre de Bruxelles

 

DSCF0023

Située en plein cœur de Bruxelles, la ferme Urbaine du parc Maximilien s'est étalée sur 1000 M2
dans le Quartier Harmonie. La ferme a vu le jour suite aux projets de restructuration et de reconstruction du quartier Nord de la capitale. Elle fut inaugurée en1988, mais ne se constitua en a.s.b.1 que 3 ans Plus tard afin de répondre à la demande des résidents du quartier qui réclamaient
des activités pour les enfants et de meilleurs soins aux animaux. La ferme est un lieu d'animation à fonctions socio-éducative, socioculturelle & récréative Elle répond aux besoins de tous les habitants du quartier qui peuvent y retrouver des aspects de la vie rurale d'antan : Le travail de la terres le
contact avec les animaux, les cycles naturels des saisons et les relations d'amitié et de solidarité qui tendent à disparaître dans les grands centres urbains.

10:00 Écrit par Jilou dans Général | Commentaires (4) | Tags : parc maximilien |  Facebook